actualité
Now Reading
BTP CÔTE D’IVOIRE -ABDOULAYE DIENG PRESIDENT DU CONSEIL NATIONAL DES ORDRES DES ARCHITECTES LANCE ARCHIBAT
0

BTP CÔTE D’IVOIRE -ABDOULAYE DIENG PRESIDENT DU CONSEIL NATIONAL DES ORDRES DES ARCHITECTES LANCE ARCHIBAT

by BATIRICImars 25, 2019

BATIRICI | Adonis N’GUESSAN | 25.03.19

Le Salon de l’Architecture et du Bâtiment(ARCHIBAT) 2019 va se tenir du 1er au 5 octobre prochain à Abidjan. Au cours d’une cérémonie de lancement organisée, nous avons recueilli les propos de Monsieur ABDOULAYE DIENG président du conseil national de l’ordre des architectes(CNOA).

‘’L’architecture étant un métier d’utilité publique, le thème sous-jacent : « Le rôle social de l’architecte » met en perspective la force de proposition que peut représenter la profession’’.

ABDOULAYE DIENG @batirici.ci

Quel est l’intérêt de votre présence au lancement  de la 7ème édition du Salon de l’Architecture et du Bâtiment (ARCHIBAT 2019) ?

Notre présence est justifiée par le fait que nous sommes en partenariat avec Axes Marketing pour l’organisation du Salon de l’Architecture et du Bâtiment  prévu pour se tenir du 1er au 5 octobre 2019 sur le parc d’exposition de l’aéroport international Félix Houphouët Boigny dans la commune de Port-Bouet.

« L’habitat pour tous », que représente le thème retenu pour cette édition ?

Le thème de cette année remet au cœur du salon le droit au logement décent pour tous. Nous constatons année après année, qu’en dépit  des efforts consentis, les réalisés demeurent les mêmes : Effondrement d’immeubles, inondations, populations  en situation de vie précaire, etc. Cela concerne premier lieu les plus défavorisés, mais également les étudiants, les jeunes ménages, les nouveaux arrivants et en règle générale tous ceux qui n’ont pas pu bénéficier de logements aux périodes plus favorables pour le secteur dans notre pays.

L’architecture étant un métier d’utilité publique, le thème sous-jacent : « Le rôle social de l’architecte » met en perspective la force de proposition que peut représenter la profession.

Quel est votre regard sur les actions du gouvernement ivoirien, pour réduire les effets de la panne dans la construction ?

Nous pouvons que saluer en tant qu’architecte, la volonté de ce gouvernement  de conduire un redressement  à un rythme élevé  sur le moyen terme pour réduire d’année  en année  les effets de la panne  de construction neuve de logement. Le CNOA, je peux vous l’affirmer, s’inscrit dans la continuité des actions du gouvernement et tient à apporter sa pierre à l’édifice.

Durant ARCHIBAT 2019, que compte proposer le CNOA ?

Le CNOA ambitionne de présenter un certain nombre de proposition et de solution qui pourraient aller jusqu’à la réalisation de maquette ou de prototype, à exposer durant toute la durée du salon. Cette édition ARCHIBAT 2019 proposera un forum d’échanges qui prendra en compte outre ces solutions au cas de mal logement, une intégration des nouvelles façons de concevoir l’habitat, de sorte à ce qu’il s’adapte aux changements climatiques ainsi qu’une nouvelle manière d’accompagner le citoyen lambda. Il est impérieux que tous les acteurs du cadre bâti en soient conscients. ARCHIBAT 2019, confirme au cours de cette édition, qu’elle compte coupler sa volonté de rapprocher les acteurs du cadre bâti et le grand public par des réflexions communes. Une manière de nous interpeller, tous autant que nous sommes, d’occuper nos places d’acteur de la « cité ».Ces différentes éditions au fil des ans replacent nos villes au cœur du débat. Elles nous servent de baromètre, quant aux actions posées et sur la nécessité de rester en alerte.ARCHIBAT 2019, ne déroge pas à la règle et reste la plateforme par excellence d’exposition, de forum d’échanges et de réflexions. C’est une occasion de débats portant sur les grands défis du secteur bâti, une réponse aux besoins des professionnels et du grand public dans le domaine de l’habitat.

Parler nous de l’objectif d’ARCHIBAT 2019.

Cette année, l’objectif d’ARCHIBAT est de permettre au plus grand nombre des populations d’acquérir un logement décent et accessible en termes de coûts. En effet, le logement ne peut être assujetti aux seules logiques du profit. Il n’est pas nécessaire de rappeler ici que l’un des besoins fondamentaux pour tout être humain a toujours été celui de pouvoir s’abriter et ce décemment.

Le logement ne peut donc pas être réduit à un « produit économique », c’est un bien de première nécessité et une production culturelle de la société. Les logements doivent s’adapter aux besoins des habitants et des territoires dans leur diversité, et non l’inverse. De fait, offrir un « habitat à tous », demande la prise en compte du terrain, de l’environnement, du budget, de la façon d’être, du milieu social et de la culture. En un mot, offrir un habitat à tous, c’est également loger et bien loger, en prenant en compte la satisfaction des besoins et exigences naturels de l’être humain.

Que représente l’émergence à l’horizon 2020 de la Cote d’ivoire pour l’ordre des architectes ?

Pour l’Ordre des Architectes, l’émergence à l’horizon 2020 voulue par Son Excellence Monsieur le Président de la République, n’est nullement illusoire, si tous les acteurs s’en donnent les moyens, en jouant chacun en ce qui le concerne, une partition harmonieuse.

Votre mot de fin.

Tout le monde a droit à un habitat décent et pour se faire, l’Architecte est votre allié le plus sûr.


PROPOSER VOTRE ACTUALITÉ SUR BATIRICI 

CONTACTEZ-NOUS : contact@batirici.ci


Recherche Contributrice (eur) indépendante (t)  BATIRICI , CLIC ICI


BATIRICI, l’actualité du BTP et de l’immobilier en Côte d’Ivoire

What's your reaction?
Love It
0%
Interested
0%
About The Author
BATIRICI

Leave a Response