actualité
Now Reading
La Côte d’Ivoire importe 150.000 t de ciment pour endiguer la pénurie
0

La Côte d’Ivoire importe 150.000 t de ciment pour endiguer la pénurie

by BATIRICImai 1, 2017
Source: La Tribune
Le gouvernement ivoirien a décidé de faire recours à l’importation de ciment pour assouvir les besoins actuels du pays. Il s’agit d’une opération d’urgence portant sur 150.000 tonnes de ciment, dont l’objectif est de faire face à la aux tensions sur les prix causés par la pénurie de ciment sur le marché et la spéculation.

Afin de pouvoir affronter la conjoncture actuelle et faire baisser la tension sur les prix de ciment, les autorités ivoiriennes ont annoncé une décision d’urgence portant sur une importation de 150.000 tonnes du matériau de construction. Cette opération sera menée par les cimentiers en activité, sur la période allant d’avril à juillet 2017. L’information a été apportée au peuple ivoirien par les ministres Jean-Claude Brou en charge de l’Industrie et des mines et Souleymane Diarrassouba du département Commerce, de l’artisanat et des PME. Selon eux, les cimentiers devront suivre un agenda bien précis dès fin mai 2017 pour importer 61.000 tonnes dont 36.000 entre le 12 et le 16 mai 2017 et 25.000 le 25 mai 2017. Le reste sera acheminé dès le mois suivant. Fin juin, 64.000 tonnes supplémentaires seront ainsi convoyées vers Abidjan alors que la dernière vague des 25.000 tonnes suivront fin juillet.

« Des dispositions ont été prises au niveau portuaire pour faciliter l’opération d’importation…Par ailleurs, le Gouvernement œuvre à faire en sorte que cette situation ne se répète plus », a rassuré Souleymane Diarrassouba.

D’après le ministre, plusieurs projets de constructions de cimenteries sont en cours de réalisation et devraient permettre d’accroître, de façon considérable, la capacité de production de ciment en Côte d’Ivoire et couvrir ainsi la demande. Par ailleurs, faisant allusion à la flambée des prix, le membre du gouvernement ne s’est pas privé d’interpeller les revendeurs de ciment qui augmentent les prix de manière abusive, faisant « preuve de mauvaise foi ». Souleymane Diarrassouba a averti quant à l’intensification des contrôles des services de surveillance du marché du ministère du commerce sur « l’ensemble de la chaîne de distribution afin de rechercher, identifier et sanctionner toutes pratiques de nature à créer et/ou entretenir la spéculation sur la hausse du prix du ciment ».

Même mesure qu’en 2015

Ce n’est pas la première fois que la Côte d’Ivoire a recourt à l’extérieur pour s’approvisionner en ciment afin de limiter les dégâts. Déjà en mai 2015, le pays avait annoncé une importation de 300.000 tonnes de ciment. Les opérations ont été effectuées par les sociétés SCA, SOCIMAT, CIMAF et SOCIM en 3 phases.

Le gouvernement avait alors promis qu’il allait permettre à de nouveaux opérateurs de s’installer dans le secteur et à ceux qui sont déjà là de pouvoir multiplier leurs capacités. Curieusement, aujourd’hui comme il y a deux ans, le gouvernement promet encore avoir pris les dispositions pour que la même situation ne se répète plus.

Par Emmanuel Atcha


Recherche Contributrice (eur) indépendante (t)  BATIRICI , CLIC ICI 


BATIRICI, l’actualité du BTP et de l’immobilier en Côte d’Ivoire

What's your reaction?
Love It
0%
Interested
0%
About The Author
BATIRICI

Leave a Response