actualité
Now Reading
BTP Côte D’Ivoire – L’ immeuble effondré à Anono “ne disposait pas de permis de construire”
0

BTP Côte D’Ivoire – L’ immeuble effondré à Anono “ne disposait pas de permis de construire”

by BATIRICImars 14, 2021

Source | Afrique sur 7 | 14.03.2021 Par Eugène SAHI

L’immeuble effondré à Anono (bâtiment R+5) vendredi soir dans la commune de Cocody, ne disposait pas d’un permis de construire, selon le ministre de la construction et de l’Urbanisme, Bruno Koné.

Monsieur Bruno Nabagné Kone, Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, est monté au crénau, samedi, au lendemain de l’effondrement d’un immeuble R+5 en construction à la Riviera 2 Anono, un quatier populaire de la commune de Cocody.

Réagissant aux différentes polémiques suscitées par cet énième effondrement sur les reseaux sociaux, Bruno Koné a exprimé sa colère, indiquant que ses services ne sont pas les seuls responsables de cette situation devenue monnaie courante en Côte d’Ivoire et à Abidjan en particulier.

“Je voudrais toutefois m’insurger contre les personnes de mauvaise foi qui profitent de l’émotion suscitée par cet incident pour répandre des contrevérités et diffamer le Ministre et ses collaborateurs au lieu de s’en prendre aux premiers responsables de ces effondrements? Le premier responsable d’un effondrement n’est pas le Ministère de la Construction du Logement et de l’Urbanisme mais le propriétaire du bâtiment, celui qui construit, le maître d’ouvrage. C’est lui qui conçoit le projet, recrute le personnel, achète les matériaux, s’assure que les travaux sont réalisés dans les règles de l’art. L’obligation du recours au permis de construire (PC) a pour objet principal d’impliquer les professionnels du cadre bâti et ainsi, d’imposer un minimum de rigueur dès la conception du projet de construction”, a estimé le ministre Koné.

En effet, il ressort du résultat des constats effectués sur le terrain, par les agents de la Brigade d’investigation et de contrôle du Ministère de la Construction, que l’immeuble effondré, propriété de Monsieur Anoh Alfred S/C et de Monsieur TOPE Jean Fortuné, ne disposait pas d’un PERMIS DE CONSTRUIRE ; et avait déjà fait l’objet d’une mise en demeure pour ARRÊT IMMÉDIAT, des travaux depuis, le 5 janvier 2021. (voir piece jointe).

“Le Permis de construire à lui seul ne suffit pas à empêcher les effondrements. Il faut, en plus du Permis de Construire , que les maîtres d’ouvrages (MO) prennent conscience de leur rôle et de leur responsabilité”, a ajouté le patron du MCLU.

Le vendredi 12 mars 2021, aux environs de 14h, un bâtiment R+5, en construction sur le lot susmentionné, s’est effondré, occasionnant sept morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels.


Rendez-vous sur le nouveau site d’annonces immobilières
 www.batirici-immobilier.com

 


PROPOSER VOTRE ACTUALITÉ SUR BATIRICI 

CONTACTEZ-NOUS : contact@batirici.ci


Recherche Contributrice (eur) indépendante (t)  BATIRICI , CLIC ICI


BATIRICI, l’actualité du BTP et de l’immobilier en Côte d’Ivoire

What's your reaction?
Love It
0%
Interested
0%
About The Author
BATIRICI

Leave a Response