actualité
Now Reading
BTP Côte d’Ivoire – le projet “BACKBONE” 7000 km de fibre optique déployés par Vinci AXIANS en Côte d’Ivoire
0

BTP Côte d’Ivoire – le projet “BACKBONE” 7000 km de fibre optique déployés par Vinci AXIANS en Côte d’Ivoire

by BATIRICIjuillet 2, 2019

BATIRICI|Vinci | 02.07.2019

Axians, la marque de VINCI Energies dédiée aux technologies de l’information et de la communication, contribue à mettre en place le « backbone » de fibre optique qui permettra à la Côte d’Ivoire d’accélérer la diffusion des technologies de l’information et de la communication (TIC) sur son territoire.

out un symbole : l’autoroute de l’information qu’est ce « backbone » (épine dorsale, centre névralgique d’un réseau à haut débit) de 7 000 km déployés à travers le pays et dont Axians réalise une majeure partie. « Cela permettra ainsi aux villages reculés d’établir un lien avec le reste du territoire grâce aux technologies de l’information et de la communication », commente Hicham Mghazli avec fierté.

Lancé fin 2016, le chantier conduit par Axians s’étend sur deux zones : à l’est, entre Abidjan, Oumé et San Pedro ; et plus à l’ouest, du côté de Guiglo, près de la frontière avec le Liberia. Sur cette fibre « installée en boucles pour sécuriser la continuité des connexions », précise le responsable d’Axians, les opérateurs de télécoms vont pouvoir installer avant tout des accès au téléphone mobile, puis déployer de l’Internet et de la télévision numérique.

Paradoxe : le retard en infrastructures accusé autrefois par le continent africain a handicapé le développement de l’Internet fixe et favorisé le mobile plébiscité par les populations, plaçant aujourd’hui le continent africain en bonne position pour sauter un palier en déployant directement des services à forte valeur ajoutée sur le mobile.

Citoyens connectés

L’Etat ivoirien a prévu de relier la totalité des préfectures et des sous-préfectures afin de mettre en place la gouvernance électronique pour permettre aux citoyens connectés, sur leur mobile ou depuis un poste fixe, d’effectuer des démarches administratives à distance, de se faire recenser, de régler leurs impôts, leurs factures d’énergie ou d’eau, ou encore de déposer les demandes de permis de construire.

Les Ivoiriens seront aussi en mesure d’accéder aux services de e-santé et de e-formation qui devraient être progressivement déployés. L’objectif des pouvoirs publics est en effet de relier les établissements de santé et d’éducation à la fibre.

Très haut débit jusqu’à la maison

La question technique réglée avec le déploiement de la fibre, restera celle de la solvabilité des utilisateurs de mobile. Les observateurs s’accordent pour affirmer que les opérateurs télécoms, comme les banques, vont devoir inventer de nouveaux modèles économiques pour tenir compte des niveaux de vie très disparates.

L’érection de pylônes et d’antennes pour le mobile devrait constituer la première phase de l’exploitation de la fibre, indique Hicham Mghazli. « En un second temps, des boucles urbaines seront mises en place, depuis lesquelles les opérateurs de télécoms pourront proposer aux Ivoiriens du FTTH, c’est-à-dire de l’Internet très haut débit, jusqu’à la maison », explique le responsable d’Axians. Une qualité de connexion dont rêvent encore de nombreux internautes européens.


PROPOSER VOTRE ACTUALITÉ SUR BATIRICI 

CONTACTEZ-NOUS : contact@batirici.ci


Recherche Contributrice (eur) indépendante (t)  BATIRICI , CLIC ICI 


BATIRICI, l’actualité du BTP et de l’immobilier en Côte d’Ivoire

What's your reaction?
Love It
0%
Interested
0%
About The Author
BATIRICI

Leave a Response