actualité
Now Reading
BTP CÔTE D’IVOIRE – INTERVIEW BATIRICI – BOURGI KHODOR DIRECTEUR GENERAL DE LGI BTP
348 348 0

BTP CÔTE D’IVOIRE – INTERVIEW BATIRICI – BOURGI KHODOR DIRECTEUR GENERAL DE LGI BTP

by BATIRICIjanvier 29, 2019
Batirici, Experise du BTP en Côte d'voire : LGI BTP est une filiale du groupe Bourgi qui regroupe les entreprises telles que les supermarchés SICOMEX, ASSOCIAT TRANSIT, LGI INDUSTRIE, SOLIGRA, SIBTP, ESPACE VOYAGE etc. LGI BTP est une entreprise de bâtiment travaux publics, d’aménagement de terrain et de promotion immobilière, elle est située à COCODY PALACE carrefour CHU Bd FRANCOIS MITTERAND. Interview avec le Directeur Général BOURGI KHODOR.

BATIRICI | Adonis N’GUESSAN | 29.01.2019

LGI BTP BOURGI KHODOR DG@batirici.ci

Que peut-on retenir en 2018 en ce qui concerne vos activités ?

Je pense que notre bilan d’exercice 2018 a été positif, vu que nous avons réalisé plus de 200 logements mais le seul souci est le ralentissement des travaux et le problème des ACD, si l’état de côte d’ivoire pouvait faire un effort pour le résoudre, cela facilitera la chaine de construction. Nos clients sont satisfaits des logements sortis de terre parce que les parcelles ne sont pas viables. Nous attendons la finition des réseaux primaires (VRD) pour la livraison et cela est prévu pour très bientôt.

 Parlez-nous des perspectives 2019.

En 2019, nous multiplierons la chaine de production des logements. Nous construirons des logements en verticale pour nos prospects. Il faudrait habituer les ivoiriens aux appartements. Lorsque nous partons dans les  grandes villes en occidents ce qui nous attire dans un premier temps  sont les immeubles appelés HLM. Pour combler le déficit de logement les promoteurs doivent construire des cités en hauteur afin de satisfaire la population.

LGI BTP@batirici.ci

 Selon vous quelles sont les difficultés à la base du déficit du logement ?

La production en matière de logement est estimée à 300 logements par an en côte d’ivoire face à une demande annuelle de 40.000 logements, soit un besoin de 20.000 logements pour Abidjan et 20.000 pour l’intérieur du pays. Accéder à la propriété immobilière est une préoccupation des populations. La demande existe et est portée par une urbanisation et une démographie importante. Pour la ville d’Abidjan de 1995 à 2015, la population urbaine est passée de 2.8 million à 4.5 million, et  aussi de 41 % à 50% sur la même période. Depuis lors le secteur subit au déséquilibre structurel avec un déficit de logement évalué à 400.000. Malgré les efforts entrepris par les autorités nationales avec le programme de construction de 60.000 logements, la crise est toujours d’actualité. Les difficultés de nos jours sont liées à la propriété foncière, l’accès au financement, la réalisation des réseaux primaires, l’insuffisance des fonds logés dans le compte de mobilisation de l’habitat (CDMH) et le fond de soutien de l’habitat.

 Que préconisez-vous pour y remédier ?

Le développement d’un parc de logements sociaux a longtemps été considéré comme la solution la plus efficace pour sortir de ce problème qui mine l’économie du pays. Donc le projet de logements sociaux instaurés par l’état de la cote d’ivoire est à féliciter. La construction de 60.000 logements par an, malheureusement cet objectif connait quelques difficultés dans le déroulement.

Je pense que le gouvernement doit revoir le problème du foncier, trouver un accord avec les propriétaires terrien pour les droits de purge, revoir l’accès au financement, crédit promoteur et crédit acquéreurs avec les banques et accorder des réductions fiscales pour encourager les entreprises de construction.

Avez-vous un appel à lancer ?

Je demande à tous les ivoiriens de croire au projet des logements sociaux instauré par l’état de côte d’ivoire, certes les travaux ont duré et ne reste que la viabilisation (eau, électricité et la centrale d’épuration des eaux usées, il ne faudrait pas se décourager car le projet est réel, les logements sont sortis de terre et il ne reste que l’arrivée de l’électricité et de l’eau potable. Bientôt nous livrerons les 1 ères maison. Nous souhaitons que les ivoiriens aient des logements décents et de qualité à moindre cout.

Votre mot de fin.

Je tiens à remercier le président de la république monsieur Alassane Ouattara pour ce projet louable,  les ivoiriens pourront enfin se loger selon leur possibilité et vivre désormais dans de meilleurs conditions et grâce à ce projet nous verrons la disparition des bidonvilles dans la capitale Abidjanaise.

LGI BTP@batirici.ci


PROPOSER VOTRE ACTUALITÉ SUR BATIRICI 

CONTACTEZ-NOUS : contact@batirici.ci


Recherche Contributrice (eur) indépendante (t)  BATIRICI , CLIC ICI 


BATIRICI, l’actualité du BTP et de l’immobilier en Côte d’Ivoire

What's your reaction?
Love It
0%
Interested
0%
About The Author
BATIRICI

Leave a Response